Conseil
Pose
Sens de pose et résultat
Logo Meister
...

Sens de pose du sol stratifié et du parquet: comment le sol change la pièce

     

Celui qui souhaite donner un nouveau look au salon, à la cuisine ou à une autre pièce, peut déjà produire certains effets rien qu’avec la pose du sol. Les petites pièces peuvent paraître plus grandes et les pièces particulièrement grandes obtiennent plus de structure. Le choix du revêtement de sol et sa pose permettent d’obtenir une apparence uniforme et calme ou, au contraire, un effet animé.

Rien ne marque autant le caractère de la pièce que le revêtement de sol que vous posez. La sorte de bois choisie, le traitement de la surface et le coloris jouent également un rôle. Le sens dans lequel le parquet ou le sol stratifié est posé, a un grand impact sur l’atmosphère de votre pièce.  Celui qui souhaite donner un nouveau look au salon, à la cuisine ou à une autre pièce, peut déjà produire certains effets rien qu’avec la pose du sol. Les petites pièces peuvent paraître plus grandes et les pièces particulièrement grandes obtiennent plus de structure. Le choix du parquet ou du sol stratifié et sa pose permettent d’obtenir une apparence uniforme et calme ou, au contraire, un effet animé. Nous vous montrons, à l'aide d'une pièce, comment les différents sens de pose peuvent modifier l'apparence globale. 

1. Pose du sol: Face au soleil

Pour le sens de la pose, il existe la « règle de base » suivante : Toujours poser les lames en tenant compte de la lumière incidente de la fenêtre qui sert de source de lumière principale. Les bricoleurs chevronnés ne peuvent pas se tromper car si les lames suivent la lumière incidente, les joints et autres inégalités sont masqués. Le sol est alors perçu comme une surface harmonieuse et régulière. On a également l’impression que les lames apportent la lumière dans la pièce. Une atmosphère claire et agréable est ainsi crée.

2. Conférer un effet aux sols en bois avec des jeux d’ombre

Un sol posé transversalement à la lumière incidente peut envoyer un signal fort et rend les grandes pièces particulièrement intéressantes : les joints des lames parallèles créent des ombres plus intenses et se remarquent donc plus nettement. Celui qui veut donc mettre en valeur son parquet ou son sol stratifié de manière optimale et accentuer son caractère naturel, opte pour une pose transversale.

3. Revêtements de sol: longitudinaux ou transversaux?

La lumière ne provient pas que d’une seule direction: si la pièce est éclairée par plusieurs fenêtres, la pose diagonale peut être une bonne solution. On obtient ainsi un sol à l’apparence particulièrement intéressante qui présente un contraste varié avec les contours de la pièce. La lumière incidente n’est pas le seul élément décisif pour le sens de la pose. Que voient les personnes qui entrent dans la pièce? Où sont-elles menées? Un couloir étroit peut par exemple paraître plus long si les lames sont posées dans le sens longitudinal. Une pose transversale fait paraître le couloir plus court, mais aussi plus large.

 Les trois variantes du sens de pose:

  • Pose en suivant la lumière incidente : les joints passent inaperçus.
  • Pose transversale à la lumière incidente: les joints sont accentués.
  • Variante en cas de plusieurs fenêtres: la pose diagonale.

D'ailleurs, en plus du sens de la pose, le coloris peuvent aussi changer radicalement une pièce : les sols clairs conviennent pour les petites pièces à plafond bas pour générer l’effet d’un habitat ouvert et baigné de lumière. Combinée avec un plafond peint dans une couleur claire, la pièce paraît plus haute. Un ancien bâtiment avec des pièces hautes peut au contraire être par exemple pourvu d’un parquet sombre.  La taille des lames influe également sur la pièce. Un grand nombre de fabricants de parquets et de sols stratifiés vous proposent donc divers designs dans différentes tailles. Plus les lames sont grandes, plus la pièce paraît petite. Un sol composé de petites frises permet d’obtenir un agrandissement optique des petites pièces.


Quel format pour quelle pièce ?

En principe, l'on différencie quatre formats de lame :  lames longues, lames courtes, formats carrelage et frises.
Les lames longues de plus de deux mètres s'épanouissent naturellement dans des pièces spacieuses pour le plus bel effet. Lorsqu'elles sont dotées de petits joints dans la longueur (» 2 V «), elles créent une illusion parfaite de lames infinies.

La lame courte est le format le plus variable s'adaptant à la perfection à la configuration de la pièce. Sa pose est particulièrement aisée (tout comme son transport). Le format grands carreaux compact arbore un aspect moderne et permet un résultat de pose esthétique, même dans les petites pièces. Les formats frise permettent de réaliser des motifs de pose très différents : le choix est vaste, de la pose à l'anglaise (décalage identique) à la pose tendance à bâtons rompus en passant par la pose aléatoire (décalage aléatoire).

Autres articles intéressants :